La place de l’intelligence artificielle dans le recrutement

 Le mode de vie, de travail sont bouleversés par les différentes révolutions technologiques, qui offrent à la société de nouveaux enjeux.

 

Aucune entreprise ne peut maintenir sa compétitivité sans l’IA.  

Nous avons tous intégré cette donnée, nous l’exploitons au quotidien.  

Cependant, forcé de constater qu’il nous faut aussi relever certains défis, faire face à des problématiques éthiques et apaiser des craintes au sein de nos entreprises.  

 

Nous le savons, l’intelligence artificielle désigne l’ensemble des techniques qui permettent de développer des programmes complexes, et simule nos modes de pensée et notre intelligence humaine.  

 

L’IA est partout aujourd’hui : dans notre vie professionnelle comme personnelle et même, dans le domaine du recrutement. 

 

Quel est donc ce lien entre recrutement et intelligence artificielle ? Et pourquoi l’utilisons-nous ?  

 

Il est clair que grâce à son traitement de données rapide et objectif sans sentiment. L’intelligence artificielle apporte une aide au recruteur pour la sélection des candidats en fonction de l’offre.  

Selon des algorithmes, des outils de Matching. Nous trions plus vite les CV (écrits, vidéos) et les profils des candidats.  

 

Il est certain que le sourcing, permet de faire remonter davantage de CV sur des critères de mots-clés concernant les compétences, la personnalité, les centres d’intérêt du candidat. Voire d’entreprise et de poste occupé.  

 

Certains algorithmes sont même capables de « calculer » l’adéquation du candidat avec la culture de l’entreprise. Ils détectent ceux qui conviendraient le plus pour un poste donné.

 

Nous reconnaissons les avantages et l’aide que ça peut nous apporter.  

 

Les entreprises parlent d’une baisse de coût et d’un gain de temps, d’allégement de process du tri de candidatures reçues.  

C’est vrai que les logiciels de recrutement analysent les CV, les tris et peuvent faire ressortir des profils adéquats.  

Néanmoins, pour nous, nos pépites sont toujours passées par le tamis d’entretiens approfondis de partage d’expérience, de tranche de vie.  

Rien n’est plus important pour nous que ce qui peut être transférable.  

Il nous est important d’envisager un candidat dans une structure, de comprendre comment il peut s’intégrer dans une équipe et de ne pas laisser le biais de l’intelligence artificielle limitée l’évaluation humaine.  

Nous assumons pleinement, au cabinet, nos qualités humaines et nos faiblesses. L’intelligence artificielle est pour nous un moyen, mais n’est pas une finalité.  

Il est aussi important de mesurer l’impression que vont donner nos candidats dans leur futur poste.  

 

Et vous, quand vous recrutez comment vous faites ?